Vie intérieure

Nuit noire de l’âme : symptômes et vraies solutions pour la traverser

Le long de notre chemin, nous rencontrons parfois des périodes difficiles où nous nous sentons désemparés, déconnectés, et sans directions claires vers lesquelles avancer. Ces nuits noires de l’âme, lorsqu’elles sont comprises et abordées avec les bons outils, peuvent être dépassées pour nous amener vers une transformation intérieure profonde.

Sommaire

Le cheminement intérieur est une aventure. Comme les héros et héroïnes des récits anciens, nous rencontrons parfois des territoires inconnus, difficiles, ou nous nous sentons désemparés, sans savoir vers quelle direction avancer. Cette expérience est bien connue des personnes qui ont avancé sur ce chemin, des mystiques du passé aux chercheurs indépendants en quête de sens : il s’agit de la nuit noire de l’âme. Qu’est-ce que la nuit noire de l’âme ? Pourquoi la traversons-nous ? Comment en sortir ? Quel rôle joue-t-elle sur le chemin de l’éveil ? Comment la dépasser pour avancer sur notre chemin ? Dans ce qui suit, j’offre des clefs et réponses à ces questions sur la base de mon expérience, et de celle des contemplatifs passé et présent.

Qu’est que la nuit de l’âme ?

La nuit noire de l’âme est une crise spirituelle qui affecte notre vécu quotidien et notre vie intérieure. Perte de motivation, d’énergie, sensation d’être perdu, déconnexion de soi et du monde, elle est une vraie épreuve. Pourtant c’est aussi une étape importante dans un parcours spirituel et porte en elle la possibilité d’une transformation authentique vers une vie plus vaste et plus ouverte.

Comment-est-elle déclenchée ?

La nuit de l’âme est toujours déclenchée par une évolution spirituelle. C’est un critère important pour la différencier d’autres crises personnelles comme une dépression, une crise existentielle, ou une fatigue spirituelle. À la différence de ces dernières, elle est causée par une évolution intérieure.

Ces changements touchent le cœur de notre être, ils sont une transformation de notre moi le plus profond. Ils nous amènent à prendre de la distance avec notre ancien moi, ses intérêts, ses relations, ses envies et projets. Cette ancienne version de nous-mêmes devient comme une coquille vide dans un monde qui a perdu de son attrait, une demeure où nous nous trouvons trop à l’étroit. Pourtant, nous l’habitons toujours sans pouvoir ou sans savoir nous en libérer. Ce décalage entre ancien et nouveau, et cette période de transition vers un mois plus vaste et plus juste, génère des tensions et difficulté qui font la nuit noire de l’âme.

La nuit noire de l’âme, pas si simple

Beaucoup d’enseignants ou de blog présentent la nuit noire de l’âme comme un phénomène simple et offrent des listes de solutions en 10 points pour la résoudre. Pourtant, c’est un phénomène complexe, qui va prendre des formes très différentes d’une personne à l’autre et qui nécessite des solutions très personnelles. Bien sûr des traits généraux peuvent se détacher, comme un manque d’intérêt pour notre quotidien, et les activités qui nous donnaient du plaisir. Cependant, certains de ces changements peuvent aussi être dus à d’autres crises qui ne sont pas la nuit noire de l’âme. Je vous propose de nous pencher sur ce phénomène et d’explorer ses vrais symptômes et solutions pour vous aider à y voir plus clair pour mieux y répondre.

Waves crashing at the surface of the sea
La nuit noire de l’âme est une crise spirituelle qui constitue une épreuve difficile et qui nous laisse désarmés mais qui porte la promesse d’une vrai transformation intérieure.

Suis-je vraiment dans une nuit noire de l’âme ?

La nuit de l’âme est souvent confondue avec d’autres crises personnelles, le plus fréquemment avec la dépression et la crise existentielle. Il est important de bien les différentier afin d’avoir la réponse la plus juste à chaque situation.

La dépression

La nuit noire de l’âme est souvent confondue avec la dépression. Cependant, contrairement à la dépression, elle n’est pas due à un déséquilibre de la chimie du cerveau. Certains des symptômes de la nuit noire de l’âme sont ainsi différents de ceux de la dépression. Un critère important pour les différencier : si nous sommes concerne par l’impact de notre expérience sur notre cheminement intérieur il s’agit d’une nuit noire de l’âme, dans une dépression ces inquiétudes s’expriment rarement.

La crise existentielle

La nuit noire de l’âme peut également être confondue avec une crise existentielle. Dans ces crises nos valeurs changent, et nous fond prendre de la distance avec certaines de nos activités ou de nos relations. Ces crises sont bénéfiques, mais contrairement à la nuit noire de l’âme, elles ne sont pas dues à un changement spirituel profond. Elles n’affectent pas notre vie dans son ensemble, mais se limitent à certains domaines, activités ou certaines relations seulement.

Le burnout spirituel

La nuit noire de l’âme est parfois confondue avec une autre crise spirituelle que je nomme le burn-out spirituel. Le burn-out spirituel est une fatigue, un trop-plein spirituel. Parfois dans notre enthousiasme pour la recherche intérieure, nous nous plongeons dans des tonnes de livres, enchainons les retraites de méditation, rencontrons le plus d’enseignants possible. Ces recherches frénétiques quand elles deviennent compulsives peuvent amener à une saturation et un désenchantement.

La nuit de l’âme, au contraire, naît d’une évolution spirituelle profonde. Elle est souvent liée à une concentration forte sur la pratique, à l’opposée de la dispersion frénétique du burnout spirituel. Il est important de noter cependant que la nuit noire de l’âme peut amener à un burn-out spirituel, dans une recherche désespérée de solutions pour en sortir.

Man on a couch being comforted by a woman
Bien répondre à la nuit noire de l’âme nécessite de comprendre ses vrais symptômes et de ne pas la confondre avec d’autres crises de nature dépressive ou existentielle.

Les vrais signes et symptômes d’une nuit noire de l’âme

Les signes suivants sont des indicateurs d’une nuit noire de l’âme spirituelle. Certains sont aussi communs à d’autres types de crises personnelles telles que celles évoquées plus haut, mais si une majorité est présente vous êtes probablement dans crise spirituelle.

Lors d’une nuit noire de l’âme :

  • Vous manquez d’énergie
  • Vous ressentez plus de mélancolie et de tristesse
  • Vous vous sentez détache de votre quotidien
  • Vous avez le sentiment de ne plus être à votre place dans votre vie
  • Vous remarquez que vos pensées deviennent envahissantes ou très présentes
  • Vous vous sentez perdus, sans but vous n’arrivez pas à vous projeter dans le futur
  • Vous ne souhaitez pas retourner vers votre ancien vous-même
  • Vous faites l’expérience de sensations physiques nouvelles, par exemple un ressenti plus intense des émotions dans le corps
  • Vous ressentez mieux l’atmosphère des endroits ou vous vous trouvez
  • Vous notez que beaucoup d’activités ne vous donnent plus la satisfaction qu’elle vous donnait

La nuit noire de l’âme est difficile, mais il existe des solutions pour la dépasser et en tirer les pleins bénéfices. Ces difficultés sont les garants de l’authenticité du chemin sur lequel nous sommes engagés. Je vous propose de nous pencher sur des solutions utiles pour avancer.

6 techniques vraiment utiles pour dépasser une nuit noire de l’âme

Je critique souvent les listes de conseils généraux pour régler les difficultés avec notre vie intérieure. Elles font souvent plus de mal que de bien, car elles ne sont pas adaptées à chacun et un bon conseil pour une personne et un mauvais conseil pour une autre. Pourtant des conseils valables pour nous tous, utiles et sans danger existent pour la nuit noire de l’âme. La liste ci-dessous ne se concentre que sur les suggestions qui bénéficieront la plupart d’entre nous. Elle est en partie basée sur des recherches récentes qui s’appuient sur l’expérience de personnes qui ont traversé des crises spirituelles. Gardez cependant à l’esprit que d’autres outils existent et pourraient mieux fonctionner pour vous.

 1 – Si vous méditer, reduisez le temps passé en méditation

Les niveaux de concentration qu’amène la méditation peuvent amplifier une crise. Il peut être préférable de modifier la pratique de méditation utilisée pour favoriser des techniques centrées sur le corps et la respiration. De nombreuses techniques de méditation adaptée existent, et votre pratique peut être ajustée pour vous aider à avancer. Notez que certains types de nuit noire de l’âme sont déclenchés par la méditation. Elles prennent des formes souvent très différentes d’une crise typique et je présenterai dans un prochain article (si vous en avez fait l’expérience et souhaitez partager votre expérience, n’hésitez pas à me contacter).

2 – Passez plus de temps dans le nature et des environnements calmes

Ces environnements plongent notre esprit dans un état de relaxation naturelle. Des recherches récentes auxquelles j’ai participé indiquent qu’elle génère dans nos ondes cérébrales des réponses bénéfiques associées à la détente et repos. Pour en bénéficier, vous pouvez passer du temps dans la nature ou un parc pour y faire des promenades, de la marche, ou votre sport ou activités préférées.

3 – Conservez un régime alimentaire équilibré et énergétique

Certaines crises peuvent nous amener à contrôler notre prise de nourriture, mais une nuit noire de l’âme n’est généralement pas le moment pour commencer une période de jeûne par exemple. En effet, le jeune modifie notre chimie cérébrale et amplifier certains aspects négatifs des crises tels que des visions, la présence des pensées, ou des distorsions de nos perceptions. Changer notre régime alimentaire peut aussi affecter notre humeur, ce qui peut compliquer une crise.

4 – Cultivez bien-être et émotions positives

Au quotidien, encourager les émotions positives peut nous aider à dépasser la nuit noire de l’âme. De nombreux moyens s’offrent à vous tels que les méditations d’amour bienveillant, l’autocompassion, le travail intérieur (par exemple avec l’IFS), les actes de dévotions, le don et le service, ou les affirmations positives. Le but ne doit pas être de prétendre que tout va bien, mais d’essayer de maintenir un sentiment d’apaisement face à ces transformations profondes afin de pouvoir les laisser s’exprimer et leur faire face avec la plus grande bienveillance et le plus grand courage.

woman watching a pond with grasses in the distance

Passer plus de temps dans la nature et des lieux calmes et inspirants nous aide a mieux vitre la nuit noire de l’ame.

5- Partagez votre expérience avec une personne à qui vous faites confiance

Cela sera d’autant plus bénéfique si la personne est familière avec la nuit de l’âme et les difficultés spirituelles en général, mais certains ont aussi trouvé utile de simplement s’entourer de personnes plus calmes et posées et ouvertes à ce type d’expériences.

6 – Explorez la part d’ombre que la nuit noire de l’âme révèle plutôt que de la réprimer

Dans la nuit noire de l’âme, des aspects inconscients de notre esprit émergent à la conscience. Laisser ces choses émerger, et essayer de les accepter afin de pouvoir les dépasser permet d’avancer. Ce dépassement se fait par un travail d’acceptation et d’exploration de ces aspects sombres pour libérer leur riche potentiel. Par exemple certains pourront révéler un trauma que nous ignorions, et que pouvons ainsi guérir et intégrer. C’est une des démarches dans laquelle j’accompagne mes clients, avec l’IFS notamment, et qui amène à des ouvertures et des réalisations profondes. La nuit noire de l’âme devient alors l’opportunité de se libérer d’anciens schémas et de blocages et de vivre une profonde transformation personnelle.

Dépasser les crises spirituelles : de nouvelles solutions à l’aide

endant de nombreuses années, la psychologie a eu une très mauvaise réputation, justifiée, sur la manière dont elles approchaient les crises spirituelles telles que la nuit noire de l’âme. Pour beaucoup de professionnels, elle s’apparente à un trouble mental. Pourtant, depuis peu, certains praticiens et thérapeutes offrent de nouveaux outils pour répondre à la nuit noire de l’âme.

Des approches nouvelles comme la thérapie IFS par exemple, permets un accompagnement adapté dans le respect du chemin de chacune et chacun. Ces approches respectent les croyances et les choix de la personne et permettent de révéler et d’intégrer le sens qui se cache derrière ces crises. Elles sont notamment utilisées pour accompagner des personnes lors d’expérience avec des psychédéliques, ou des personnes avec des croyances traditionnelles. L’IFS a notamment permis de traiter des traumas et difficultés dans des communautés d’Indiens d’Amériques tout en respectant et en intégrant leurs croyances ancestrales.

« Il n’y a pas d’ouverture a la conscience sans douleur. On ne s’éveille pas en imaginant des figures de lumière, mais en emmenant les ténèbres a la conscience. » ~ Carl Jung

Dans ma pratique, j’ai observé que l’IFS peut révéler en chacun une spiritualité profondément personnelle notamment lors de périodes de crise. Elle révèle des réponses que les personnes ignoraient qu’elles portaient en elle et qui donnent un nouvel éclairage et un nouveau sens sur leur chemin intérieur et leur choix de vie. Des techniques comme la thérapie IFS offrent ainsi une nouvelle voie pour dépasser et révéler les changements et le sens qui se cache derrière nos expériences de la nuit noire de l’âme.

Woman seated on a cliff looking at the sunrise

La nuit noire de l’âme peut être dépassée avec les bonnes méthodes et on peut ainsi pleinement bénéficier des transformations qu’elle porte en elle.

Au lendemain de la nuit noire de l’âme : intégration et cycles de la vie spirituelle

La nuit noire de l’âme est une étape importante sur notre chemin intérieur. Elle permet un vrai changement personnel en profondeur, dont nous sortons plus vivants, plus matures, plus ouverts, plus pacifiés. Souvent la vie intérieure est cyclique, et des nuits noires de l’âme plus ou moins intenses peuvent réapparaitre périodiquement. Apprendre à mieux les comprendre et acquérir des outils pour les accueillir peut nous aider à les intégrer dans notre parcours. Nous pouvons ainsi les vivre comme des saisons de nos vies intérieures. Des périodes qui nous invitent à retourner vers nous-mêmes et à nous libérer de nos anciens schémas pour nous ouvrir ont plus de sagesse, de clarté, de justesse et de bienveillance envers nous-mêmes et les autres.

Transformer votre vie intérieure

Decouvrez comment un accompagnement qui vous est adapté et intègre IFS, neurosciences et psychologies traditionnelles peut vous aider à avancer.

Nicolas Escoffier headshot

Nicolas Escoffier

Accompagnement en méditation et intériorité

J’aide les individus en quête de sens à développer une pratique authentique de la méditation et une intériorité personnelle. J‘offre dans un contexte laïque et moderne, les techniques que j’ai acquises lors de 12 ans de vie et de pratique en Asie.

Recommandé pour Vous

Conversation

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Introvertie

ou extravertie ?

Votre personnalité prédit votre évolution intérieure

 

Découvrez comment grâce au test gratuit basé sur des recherches récentes