Mon parcours

Bonjour, c’est Nicolas

Mon parcours

Bonjour, c’est Nicolas

Notre cheminement intérieur est un paradoxe. Il est profondément influencé par les autres, mais il est une voie vers nous-même.

Mon parcours

Mon chemin a débuté alors que je vivais en Asie, la source de nombreuses traditions spirituelles. Là-bas, j’ai étudié la méditation pendant plus de 10 ans.

Cet apprentissage traditionnel, profondément ancré dans la sagesse du monde naturel et du corps, m’a transformé.

J’ai reçu cet enseignement de maitres de méditation en Malaisie, à Singapour, à Taiwan, et l’ai approfondi par une pratique et une exploration personnelle, dans la vie quotidienne et lors de retraites intensives en silence.

J’ai ensuite œuvre à marier ces savoirs avec les apports de la psychologie contemporaine et des neurosciences auxquelles j’étais formé. L’intégration d’outils thérapeutiques récents, tels que l’IFS (Internal Family Systems), m’a permis de développer un travail sur l’intériorité ouvert vers les sciences de l’esprit et ancrée dans la richesse des savoirs traditionnels.

Aujourd’hui, je partage ce que j’ai appris et j’accompagne d’autres dans leur évolution personnelle. Découvrez mes influences, et mon cheminement.

A la source de toutes les grandes vies de méditation étaient des femmes et des hommes habités par une soif de découverte.

Portrait de Nicolas Escoffier dans la nature

A la source de toutes les grandes vies de méditation étaient des femmes et des hommes habités par une soif de découverte.

J’ai commencé à me former en méditation et psychologie bouddhiste en 2010. J’ai étudié avec mon maitre Vajiro Richard Chua pendant 3 ans et plus de 200 heures d’accompagnement.

Depuis, je poursuis une pratique soutenue de la méditation, centrée sur l’étude, la pratique dans la vie quotidienne et les retraites avec des maitres de la méditation. Les retraites silencieuses sont au cœur de ma pratique, j’ai participé à 10 retraites au cours des 3 dernières années.
nnées.

Je suis praticien formé à l’accompagnement par la thérapie IFS (Internal Family Systems, formation officielle niveau 1). L’IFS un nouvel outil du changement qui offre guérison, acceptation et compréhension de soi. Cousin de l’EMDR et initialement utilisé dans le traitement des traumas, pour lequel il est validé cliniquement, l’IFS ouvre de nouvelles portes pour l’approfondissement d’un cheminement intérieur. En savoir plus sur l’IFS ici.

J’ai suivi le programme Unified Mindfulness Foundations de formation à l’enseignement de la méditation. C’est un système laïque d’enseignement de la méditation avec une terminologie et des procédures claires. Il permet d’enseigner avec souplesse et de manière accessible toute forme de méditation quel que soit le style ou la tradition. Ce système est utilisé par des institutions de premier plan comme les universités de Harvard et Carnegie Mellon pour leurs recherches sur la méditation. En savoir plus sur l’accompagnement en méditation ici.

Je suis titulaire d’un Ph.D. (doctorat) en Psychologie de la National University of Singapore, une des meilleures universités d’Asie, et un master en Sciences Cognitives de l’université Lyon II. Mes recherches se sont concentrées sur les émotions, l’attention et le cerveau. J’ai également étudié les pratiques spirituelles vivantes, telles que les transes chamaniques chinoises et les pratiques médiumniques associées (en savoir plus sur mes travaux ici). Mes travaux ont été publiés dans plus de 18 publications scientifiques et ont été présentés par Scientific American. J’ai aussi été interviewé pour un documentaire primé sur le bonheur.

Mes influences

Psychologie Moderne et Traditionnelle

Ma formation en neurosciences et thérapie IFS (Internal Family Systems) me permet d’offrir un accompagnement ancré dans des approches validées par la recherche. De plus, ces disciplines modernes sont porteuses de valeurs importantes telles que la curiosité, le questionnement, et l’ouverture.

La psychologie bouddhiste traditionnelle est aussi une source d’inspiration riche. Elle offre des clefs pour la vie intérieure qui sont d’une grande utilité, même pour les personnes non-religieuse. J’aime aussi la précision de son approche de l’esprit, son respect pour l’expérience individuelle, et son pragmatisme.

Traditions méditatives de l’Asie du Sud-Est

Les traditions méditatives d’Asie ont été des influences naturelles lorsque je vivais en Asie du Sud-Est. En particulier les pratiques méditatives bouddhistes qui m’ont été enseignées par mon maitre. Il avait été l’étudiant de Amata Gavesi, un maitre du Sri Lanka. Mon approche de la méditation a aussi été influencée par les pratiques rares et ésotériques de cette région. Plus récemment, j’ai été influencé par les pratiques de conscience pure du Chan (le Zen chinois) et de certaines lignées indo-tibétaines. Bien que ma pratique et mon enseignement soient non religieux, les échanges avec des méditants des traditions chrétiennes et taoïstes ont été des sources importantes d’inspiration.

Ces influences guident mon approche de l’accompagnement en méditation et vie intérieure.

De la résistance à la fluidité

Un chemin vers l’intérieur

Du laboratoire au monastère

Au cours d’une semaine typique, je croulais sous les articles scientifiques et conduisais des expériences en neuroscience pour pouvoir écrire ma thèse. Le week-end, je me réveillais tôt et me rendais à un temple pour apprendre la méditation.

Ça n’était pas facile. J’étais submergé de pensées, tendu face à l’assaut, à peine capable de suivre des instructions de base comme sentir ma respiration. Je suis profondément non religieux, mais je me souviens avoir prié désespérément pour que mon esprit fasse le calme. Ça n’a pas marché.

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai continué à pratiquer. Mon maitre a vu mes difficultés et a commencé à me donner des conseils personnalisés. Ma pratique de la méditation s’est transformée. J’ai appris ce qui fonctionnait et ce qui ne fonctionnait pas pour moi. Au lieu de suivre des modèles établis, j’ai commencé à m’approprier ma pratique et l’ai ajustée pour me concentrer sur ce qui m’aidait à avancer.

La créativité et la liberté sont alors entrées dans ma pratique. Les choses ont commencé à changer. Les pensées étaient toujours là, mais je pouvais m’en détacher pour trouver un espace de fluidité qui me conduisait à des expériences plus profondes. Petit à petit, je redécouvrais la méditation.

Nicolas Escoffier pratiquant la meditation de pleine conscience a kep cambodge

Pendant plus d’une décennie, je me suis formé à la méditation sous la direction de mon maitre et approfondi mon expérience dans les monastères traditionnels.

Une intériorité transformée, une vie transformée

Alors que ma méditation évoluait, j’ai commencé à remarquer des changements dans ma vie quotidienne aussi.

Je pouvais garder mon attention sur mon travail sans effort, même dans le bureau bondé que je partageais avec d’autres étudiants de l’université.

Dans ma pratique des arts martiaux, l’escrime japonaise, mes mouvements devenaient plus souples et plus justes, j’étais plus présent. Il me semblait pratiquer une nouvelle discipline.

Mes relations se transformaient aussi. J’ai commencé à voir que derrière beaucoup d’animosités, il y avait de la souffrance, ou de l’affection, et parfois les deux. Cela m’a aidé à réexaminer mon passé et à inviter le pardon pour moi-même et pour les autres.

Ma vie intérieure changeait également. Je remarquerais que certaines tensions et peurs anciennes avaient disparu. Bien sûr, de nombreux défis subsistaient, mais j’étais convaincu que je pouvais y faire face.

La méditation devenait profondément ancrée dans mes journées. Dans les moments calmes, une joie inconnue jaillissait parfois. J’avais un sentiment croissant que derrière les expériences et les pensées quotidiennes, il y avait un arrière-plan, et qu’il est aimant et calme.

L’exploration de l’interiorité m’a aidé à trouver un sens et un bonheur plus profonds dans ma vie quotidienne et à retrouver des liens plus authentiques avec les autres.

Nicolas Escoffier Photo Buste

L’exploration de l’interiorité m’a aidé à trouver un sens et un bonheur plus profonds dans ma vie quotidienne et à retrouver des liens plus authentiques avec les autres.

A quoi ressemblera votre propre chemin ?

Votre voyage sera très différent, mais transformation, sens et bonheur vous sont tout aussi accessibles.

A few more things about me

nicolas escoffier meditation practice iaido japanese sword martial art in singapore sekai dojo
  • Ma première rencontre avec la méditation a eu lieu quand j’avais 14 ans, dans un cours de musique. Ça a été une expérience fantastique.
  • J’offre mon temps pour l’étude et la protection de la forêt et des milieux naturels.
  • Le gong était mon instrument de prédilection quand je jouais dans un ensemble de musique traditionnelle indonésienne, un Gamelan.
  • Le dialogue avec des pratiquants et religieux de traditions diverses a été essentiel à ma pratique.
  • Je pratique le sabre japonais (Iaido et Kenjutsu) depuis plus de 15 ans.
  • J’adore explorer et rechercher des lieux spirituels, qu’ils soient religieux ou pas. J’ai voyagé à Taiwan, en Thaïlande, au Yunnan, en Inde, à Java, et ai exploré comment la spiritualité habite de tels lieux.
  • Dans les moments difficiles, je retrouve un équilibre grâce aux promenades dans la nature.

Un aperçu du voyage: faites le test

Découvrez comment votre personnalité change votre cheminement intérieur grâce au test gratuit basé sur des recherches récentes.

Introvertie

ou extravertie ?

Votre personnalité prédit votre évolution intérieure

 

Découvrez comment grâce au test gratuit basé sur des recherches récentes