Vie intérieure

Ces 5 symptômes de l’éveil spirituel qui font souffrir : comment avancer vers plus d’apaisement

L’éveil spirituel a de nombreuses facettes. Comme toute transformation profonde il n’est pas sans difficultés, et plusieurs des symptômes de l’éveil peuvent être des épreuves. Il existe pourtant des moyens de dépasser ces difficultés pour avancer.

Sommaire

L’éveil spirituel : symptômes, défis et promesses

L’éveil spirituel est un changement personnel profond. Il chamboule nos perspectives sur nous-même, les autres, et le monde. Ces changements peuvent être positifs, mais certains symptômes de l’éveil peuvent être difficiles ou déstabilisants.

Au-delà de la description des symptômes, j’ai souhaité vous offrir des solutions. Elles sont ne sont pas basées sur la théorie, mais sur mon expérience personnelle, les approches que j’ai étudié et pratiqué en Asie, et sur l’expérience de personnes qui ont avancé et dépassé ces symptômes de l’éveil pour en vivre les promesses et les possibilités.

Les 5 symptômes les plus difficiles de l’éveil et leurs solutions

1 – Changement de conscience de soi et éveil spirituel

Au cœur de l’expérience de l’éveil spirituel est un changement de notre compréhension de qui nous sommes. Cette évolution peut être graduelle ou soudaine, mais elles amènent des symptômes de l’éveil spirituel qui sont parmi les plus déstabilisants. Ceux-ci peuvent inclure une impression de ne plus de nous connaitre, ou nous reconnaitre, un sentiment que nous sommes irréels ou une impression d’être fragmente.e. Elles peuvent aussi nous donner l’impression que le monde est irréel.

Faire face à ce type de symptôme, il peut être utile d’examiner nos réactions face à elles. Ces réactions sont normales. Il peut être envahi de la peur que cela dure, de tristesse, d’une envie de retourner en arrière. Il est utile d’accepter que ces réactions sont là et qu’elles sont normales. Cette étape va nous permettre de réduire notre fixation sur notre état. Cela rendra notre perception des difficultés plus souple, moi solide. Ainsi nous pourrons nous rendre compte qu’en fait, elles changent au cours du temps, elles sont plus ou moins intenses. Cela nous amène à nous familiariser avec elles, et à mieux les comprendre. Dans une troisième étape, cette compréhension nous permet de réaliser les découvertes bénéfiques qui se cachent derrière ces symptômes et les possibilités qu’ils ouvrent pour nous une fois qu’ils ont été acceptés.

lonely woman looking out a window to the sea
Les symptômes de l’éveil spirituel amènent des changements qui sont souvent profonds et qui peuvent être difficiles à gérer, nous laissant isolés et sans direction claire vers laquelle avancer pour trouver des solutions.

2 – Eveil spirituel, symptômes physiques, et montée de Kundalini

Un des symptômes de l’éveil spirituel les plus intenses et perturbants est l’apparition de sensations nouvelles dans le corps. Elles sont souvent nommées montées de Kundalini, en référence au système yogique traditionnel indien, qui décrit ces phénomènes énergétiques dans le corps.  Ces sensations sont aussi connues d’autres traditions contemplatives, ou elles portent des noms variés. Malgré ce que le nom montée de Kundalini suggère, elles peuvent se manifester de manière très différente d’une personne à une autre. Il s’agit généralement de sensations corporelles intenses : des ressentis émotionnels, des sensations de mouvement, de vibration qui parcourent le corps, ou de chaleur tel que le dos qui chauffe. Elles peuvent être aussi accompagnées de mouvements involontaires.

Ces symptômes physiques de l’éveil, parmi les plus perturbants au quotidien, replacent le corps au centre de notre cheminement. Le corps est le véhicule par le lequel nous cheminons vers l’éveil. Il est naturel qu’il soit le témoin des transformations et des changements que nous vivons et qu’il les reflète. Comme notre perception de qui nous sommes change, notre perception du corps change également. La montée de Kundalini et les autres symptômes physiques de l’éveil reflètent ces aspects inconnus de nous-mêmes qui se manifestent dans notre corp.

Il existe des approches spécifiques pour faire face à ces symptômes purement physiques de l’éveil. Les premières, telles que celle que j’ai acquise lors de mon apprentissage en Asie, consiste à travailler directement avec les énergies et sensations, à se tourner vers elles pour les domestiquer, lever les blocages, et les laisser s’écouler naturellement dans le corps, ou au-delà.

Une seconde approche consiste à lever notre résistance à l’expérience pour mieux en comprendre la nature. En effet, la montée de Kundalini est une expérience que l’on ressent profondément ancrée dans le corps. Pourtant, elle est aussi une expérience du domaine de l’esprit. Elle affecte notre image mentale du corps, nos cartes corporelles internes, et ses phénomènes sensoriels et énergétiques. Comprendre et ressentir cette polarité entre le corps physique et sa représentation dans l’esprit permet de trouver de l’espace autour des symptômes physiques de l’éveil et de mieux les laisser évoluer. Ce travail amène aussi des compréhensions qui nourrissent notre cheminement en approfondissant et en élargissant notre compréhension de qui nous sommes et en ouvrant de nouvelles directions.

women looking at her eyes
Des changements profonds dans notre conscience de nous-même sont les principaux symptômes de l’éveil. Quand ils arrivent de manière soudaine, ils peuvent être déstabilisants et amener à une sensation d’irréalité qu’il peut être difficile de dépasser sans être aidé·e.Image: Ismael Sanchez.

3 – Éveil et hypersensibilité émotionnelle

Pour certains d’entre nous, le chemin de l’éveil est un chemin de rencontre de nos émotions et de celles des autres. Une sensibilité émotionnelle exacerbée est un des symptômes de l’éveil spirituel qui peut être difficile à gérer. Nous réagissons plus fortement aux évènements du quotidien, nous avons un ressenti plus fin des lieux et des personnes. Notre état émotionnel peut-être influence plus fortement par les signaux que nous captons de notre environnement.

Pour faire face, plusieurs approches sont possibles. Elles impliquent d’apprivoiser ces émotions, sans les repousser ou les étouffer. En apprenant à les connaitre, en les nommant, et écoutant le message qu’elles portent, on découvre qu’elles ne sont pas des ennemies à éradiquer, mais des alliées. Elles sont autant de messagères qui nous indiquent dans quelle direction avancer, ou quel message nous avons besoin d’entendre et d’accepter pour pouvoir avancer.

Ce travail peut est difficile à faire seul et être accompagnée peut aider à avancer plus vite en évitant les tâtonnements. Certaines émotions peuvent ainsi être trop intenses, ou trop difficiles pour être abordées seules. Dans ce domaine il faut respecter notre intuition et ne pas pousser au-delà de qui ce qui nous parait accessible.  En respectant nos limites, il est possible de travailler seul.e.

Une des approches puissantes pour avancer avec ce type de symptômes de l’éveil et de s’engager dans un dialogue intérieur ou l’on questionne les émotions. Porté par une acceptation et une écoute intérieure attentive, seul.e ou guidé.e, on questionne les émotions. Elles peuvent ainsi nous apporter le cœur des messages dont nous avons besoin. Les réponses que nous recevons sont riches de sens, et pour les personnes que j’ai accompagnées, elles ont souvent amené à des réalisations et découvertes profondes qui ont éclairé les chemins et ont ouvert de nouvelles directions.

Dépasser les crises spirituelles : un chemin vers soi

Mini-atelier sur les nuits noires de l’âme, les difficultés en méditation, et autres crises sur le chemin de l’éveil.

Avec des clés pour s’y retrouver, des pratiques guidées, et des questions-réponses. Jeudi 23 juin – 21:00, gratuit.

4 – La personne spirituelle et la relation aux autres

Nos vies sont toujours partagées avec d’autres. Nous sommes humains, et nous nous construisons et grandissons dans un environnement social. Il est naturel que le changement qu’apporte une expérience d’éveil entraîne des conséquences sur nos relations. Alors que notre identité change, notre manière d’être avec les autres pourra être un symptôme de l’éveil. Souvent ces changements peuvent amener des tensions, ou des ruptures dans nos relations, alors que nos valeurs et nos priorités changent.

Ce type de symptôme de l’éveil peut être difficile à gérer, car il n’implique pas que nous. Pour y répondre, on devra d’abord être honnête avec soi-même. Comment se situe-t-on dans cette relation ? Est-ce qu’elle nous nourrit toujours ? Comment est-ce que nous avons besoin qu’elle change ? Cette étape est la plus importante et peut prendre du temps. Être accompagne pendant cette étape peux nous aider à avancer plus vite, sans les tâtonnements ou erreurs qui peuvent encore compliquer le processus. La deuxième étape et de communiquer avec l’autre personne. Peut-être peut-elle comprendre où vous en êtes, et être là avec vous. Ou peut-être le décalage dans la relation se confirmera et vous devrez la dépasser pour continuer votre évolution.

5 – Eveil spirituel : symptômes des crises les plus profondes

Quand plusieurs de ces symptômes de l’éveil spirituel sont présents, nous faisons face à une crise spirituelle. C’est une période très déstabilisante, un chamboulement. Nous perdons nos repères, nous sommes submergés par le mental qui est dépassé, nos valeurs changent, nos anciennes activités et relations ne nous nourrissent plus. Au plus fort, cette crise peut devenir une noire de l’âme.

Ce type de crise pourra être dépassé en appliquant plusieurs des stratégies que j’ai évoquées pour les autres symptômes de l’éveil. En fonction de la difficulté et des moments, ces réponses devront être ajustées. Je présente ce type de crises plus en détail dans un article complet où des solutions spécifiques sont offertes.

Dépasser les symptômes difficiles sur la voie de l’éveil : les principes clés

Les symptômes de l’éveil spirituel, qu’ils soient symptômes physiques, ou altération de notre conscience de nous-mêmes, peuvent être dépassés. J’ai évoqué certaines stratégies qui ont fonctionné pour les personnes que j’accompagne. Toutes impliquent de prendre en compte notre attitude vis-à-vis des symptômes de l’éveil pour avancer progressivement vers une acceptation et une transformation.

J’ai observé que ce cheminement chez les personnes que j’accompagne amène aux plus profondes transformations. Il permet d’abord de trouver un équilibre et une relation apaisée aux symptômes, un espace autour des difficultés. Ils nous permet ensuite de réaliser qu’au-delà de leurs aspects difficiles, les symptômes de l’éveil portent en eux les transformations qui nous permettront d’avancer. Ils peuvent nous donner des réalisations plus profondes, une plus vaste ouverture, ou une nouvelle énergie d’action. Ils sont les premiers pas vers une nouvelle version de nous-même plus juste et plus libre.

woman in the sunset with mountain view
Les bonnes stratégies et le développement d’une attitude juste face aux symptômes de l’éveil nous permettent de les transformer. Ils deviennent alors les ressources qui nous permettrons de devenir acteurs et actrices de notre transformation. Image: Andre Moura

Les promesses au-delà des difficultés : redevenir acteurs de notre transformation

Ce dépassement des symptômes de l’éveil est un travail pour lequel je vous encourage à devenir acteurs du processus. C’est un aspect important de notre évolution car sur la voie de l’éveil, au-delà des symptômes que parfois nous subissons, nous somment appellé·es à une nouvelle créativité.

Nous pouvons nous reconstruire nous-même, nous remodeler à l’image d’un idéal que nous choisissons pour nous-même. Nous pouvons manifester les qualités que nous portons déjà en nous, mais que nous avons étouffées, ou refoulées.

C’est ce travail que je vous encourage à accomplir au-delà d’une simple gestion des symptômes de l’éveil. Un travail de redécouverte de vous-mêmes qui conduit vers une vraie liberté et plus de créativité, de vie, d’équilibre, et d’ouverture à vous-mêmes, aux autres et au monde.

Dépasser les crises spirituelles : un chemin vers soi

Mini-atelier sur les nuits noires de l’âme, les difficultés en méditation, et autres crises sur le chemin de l’éveil.

Avec des clés pour s’y retrouver, des pratiques guidées, et des questions-réponses. Jeudi 23 juin – 21:00, gratuit.

Nicolas Escoffier headshot

Nicolas Escoffier

Psychopraticien, chercheur, et guide de vie intérieure

J’aide les personnes en quête de sens à transformer leur vie intérieure pour retrouver inspiration, équilibre, et bien-être.

Je propose un accompagnement qui s’appuie sur les techniques validées de la thérapie IFS, et enrichi par mon parcours en neurosciences et méditation traditionnelle que j’ai étudié en Asie.

Recommandé pour Vous

Introvertie

ou extravertie ?

Votre personnalité prédit votre transformation intérieure

 

Découvrez comment grâce au test gratuit basé sur des recherches récentes